maigrir plaisir mincir
Ecouter son corps : niveau dĂ©butant,  Se lancer

Comment maigrir en se faisant plaisir ?

Comment maigrir en se faisant plaisir ? C’est impossible ? Je ne suis pas d’accord 😉

Nous allons voir ensemble :

  1. Pourquoi le plaisir est important pour perdre du poids ?
  2. Dans quelles proportions intégrer le plaisir ?
  3. Des VRAIS instants de plaisir avec la nourriture
  4. Se reconnecter Ă  son corps grĂące au plaisir de manger
  5. Créer de nouvelles sources de plaisir
1. POURQUOI LE PLAISIR EST IMPORTANT POUR PERDRE DU POIDS ?

Le plaisir est essentiel pour arriver à la satiété, il participe au rassasiement.

« Le plaisir met fin au désir »

Donc le plaisir de manger mettra fin au désir de manger.

Il est donc trĂšs important de prendre du plaisir en mangeant.

Sauf qu’il faut malgrĂ© tout faire attention et donner du bon carburant Ă  notre corps, donc des aliments sains, cuisinĂ©s par nos soins et non transformĂ©s. C’est grĂące Ă  cette alimentation Ă©nergisante que ton corps va rĂ©guler ses hormones, notamment son insuline, afin que tu retrouves tes sensations de faim et de satiĂ©tĂ©, que tu puisses les identifier facilement.

2. DANS QUELLES PROPORTIONS INTEGRER LE PLAISIR ?

On dit qu’il faut avoir une alimentation 90/10. On donne Ă  son corps 90% de nourriture Ă©nergisante, de bon carburant, et 10% de notre alimentation restante va avoir un rĂŽle uniquement de plaisir. 

Je prĂ©cise : Dans les 90% de nourriture saine qu’on apporte Ă  notre corps, on doit quand mĂȘme ressentir du plaisir Ă  chaque prise alimentaire, sinon on ne sera pas convenablement rassasiĂ©.

Si tu manges une assiette de concombres sans sauce et des Ɠufs durs sans accompagnement, tu ne ressentiras peut-ĂȘtre aucun plaisir ! Alors qu’en ajoutant une petite vinaigrette et un morceau de pain, ton repas restera sain et Ă©quilibrĂ© mais il te satisfera davantage. Tu ressentiras du plaisir, donc de la satiĂ©tĂ©, donc tu pourras arrĂȘter de manger sans difficultĂ©.

Les 10% d’apports alimentaires restants vont ĂȘtre lĂ  uniquement pour te faire plaisir. C’est TON moment.

Par exemple, tu manges sainement le matin (des fruits, de bons apports en cĂ©rĂ©ales, des graines, des protĂ©ines), tu manges sainement Ă  midi (une salade de tomates en entrĂ©es, du riz avec des courgettes et du poulet en plat) et tu manges sainement le soir (notre assiette concombres, Ɠufs, sauce et pain de tout Ă  l’heure). Et tu dĂ©cides de te faire un goĂ»ter plaisir.

Tu vas donc faire en sorte d’avoir faim vers 16h/16h30, parce qu’on prend beaucoup plus de plaisir Ă  manger quand on ressent la faim 😉 Tu vas t’installer confortablement avec ton aliment et tu vas le dĂ©-gus-ter.

cake gateau fraise manger serein maigrir plaisir
On prend la quantité que l'on souhaite, on s'installe et on profite !
3. DES VRAIS INSTANTS DE PLAISIR AVEC LA NOURRITURE

Comment savoir si c’est bien un moment plaisir ? Comment savoir si on ne se sert pas juste de cet aliment comme d’un tampon Ă©motionnel (c’est-Ă -dire un moyen de fuir nos Ă©motions) ?

Il y a plusieurs moyens de le savoir :

  • Un instant plaisir va ĂȘtre prĂ©vu Ă  l’avance. Tu ne craques pas sur l’aliment en question Ă  15h puisque tu as prĂ©vu de le manger Ă  16h30.
  • Tu arrives Ă  percevoir tes sensations alimentaires quand tu le manges. Tu arrives Ă  le dĂ©guster, Ă  noter tes sensations Ă  chaque bouchĂ©e, l’évolution de ta faim et Ă©galement l’évolution de ton plaisir au fur et Ă  mesure de ta dĂ©gustation.
  • Il y a Ă©galement une notion d’urgence. S’il y a urgence, que tu dois manger l’aliment immĂ©diatement. Si on te le retirait (par exemple tu voulais manger le dernier kinder bueno mais ton fils l’a mangĂ©), si l’aliment n’était plus lĂ , tu le vivrais comme une catastrophe Ă©norme ! Alors que, quand tu veux simplement te faire plaisir avec un aliment, tu ne ressens pas d’urgence. Si tu devais faire un goĂ»ter salon de thĂ©/pĂątisserie avec une amie et qu’elle annule pour reporter 2 jours aprĂšs, cela t’embĂȘte sur le coup mais finalement ça ne te pose pas de souci car tu sais que ce moment restera un instant de plaisir, mĂȘme s’il a lieu dans 2 jours.

Lors de ton instant plaisir, tu dois donc ĂȘtre capable de rĂ©pondre Ă  de nombreuses questions, qui vont notamment t’aider Ă  en savoir plus sur toi afin de te reconnecter Ă  ton corps.

Si le but de ta prise alimentaire est simplement de te dĂ©connecter du moment prĂ©sent, de ne penser Ă  rien et de te mettre dans un Ă©tat de transe hors de la rĂ©alitĂ©, c’est un tampon Ă©motionnel ! Il va donc falloir que tu te demandes quelle Ă©motion tu tentes de fuir.

4. SE RECONNECTER A SON CORPS GRÂCE AU PLAISIR DE MANGER

Revenons Ă  notre instant plaisir. Tu trouveras Ă  la fin de cet article un document Ă  tĂ©lĂ©charger. C’est une liste de questions, une fiche pratique Ă  complĂ©ter. Elle fait partie des exercices que j’utilise lors des sĂ©ances individuelles de suivi, dans le cadre du programme de coaching personnalisĂ©. Je t’invite Ă  tĂ©lĂ©charger ce document afin que tu puisses l’imprimer et l’utiliser durant tes prochaines pauses plaisir.

Parmi les diffĂ©rents Ă©lĂ©ments Ă  remplir, il y a notamment le nom de l’aliment, la quantitĂ© que tu souhaites en manger et Ă©galement la sensation de faim que tu ressens sur la jauge de la faim.

La jauge de la faim est une Ă©chelle qui va de -10 Ă  +10 en passant par 0.

-10 Ă©tant « je crĂšve de faim », « je vais m’évanouir tellement j’ai faim ».

0 est notre Ă©tat normal, on ne pense pas Ă  la nourriture particuliĂšrement et on n’a pas de sensation en rapport avec la nourriture.

10 est « j’ai beaucoup trop mangé », « je vais exploser », « je suis Ă  2 doigts de vomir ».

L’idĂ©al est de toujours commencer Ă  manger Ă  -2 lors de chacune de nos prises alimentaires et de rĂ©ussir Ă  s’arrĂȘter de manger Ă  +2.

Descendre en-dessous pourrait nous faire craquer sur des aliments qui ne sont pas sains et aller au-dessus signifie qu’on a mangĂ© au-dessus de notre faim. C’est Ă  toi de savoir, d’apprendre Ă  te connaĂźtre, pour dĂ©terminer les sensations physiques que tu as Ă  -2 ou Ă  +2 (ventre qui gargouille, etc.). Ce sont Ă©galement des notions sur lesquelles on travaille en coaching afin de faciliter la reconnexion aux sensations envoyĂ©es par le corps.

Se reconnecter Ă  son corps et Ă  ses sensations prend du temps. Mais c'est une force pour la vie !

Donc, lors de ton instant plaisir tu Ă©cris quel aliment tu vas manger, en quelle quantitĂ© tu penses le manger, Ă  quel stade tu es de la jauge de faim, tu vas dĂ©crire l’aliment (sa texture, sa forme, son odeur, etc.). Tu vas ensuite noter chaque bouchĂ©e que tu vas manger. Tu prends la premiĂšre bouchĂ©e, tu poses l’aliment et tu notes ce que tu ressens (beaucoup de plaisir, le bon goĂ»t sucrĂ©, ça te fait saliver, etc.). Et tu fais ça pour chaque bouchĂ©e !

Tu devrais noter que le plaisir de manger décroßt au fur et à mesure.

Encore une fois, tout est dans la fiche à télécharger.

Comment tu te sens aprĂšs les 10 bouchĂ©es ? As-tu mangĂ© une quantitĂ© aussi importante que ce que tu pensais ? L’aliment t’a-t-il procurĂ© du plaisir jusqu’au bout ? OĂč en est ta jauge de faim ?

Une fois que tu auras fait cet exercice plusieurs fois, tu pourras passer aux 5 questions suivantes qui te permettront de faire un bilan afin d’en apprendre toujours plus sur toi. Tu trouveras ces questions dans le document associĂ©.

5. CREER DE NOUVELLES SOURCES DE PLAISIR

Comment faire si tu n’arrives pas Ă  t’en tenir Ă  l’alimentation 90/10 ? Si tu as besoin de plus de 10% de nourriture plaisir dans ta journĂ©e ? Peut-ĂȘtre mĂȘme que tu as besoin d’un minimum de 50% de nourriture plaisir dans ta journĂ©e !

Cela peut ĂȘtre une des raisons pour lesquelles tu n’arrives pas Ă  perdre de poids : Ta joie quotidienne vient majoritairement de la nourriture. Peut-ĂȘtre que, dans ta journĂ©e, plus de 50% de ta joie vient de la nourriture. Tu m’étonnes que tu n’arrives pas Ă  perdre de poids et Ă  manger sainement ! Si, du jour au lendemain, on me demandait d’enlever 50% de mon bonheur dans ma journĂ©e, bien sĂ»r que je n’aurais pas envie de le faire !

Alors quelle solution tu peux trouver face à ça ?

Le but va ĂȘtre de trouver d’autres sources de bonheur dans ta journĂ©e. Parce que si le seul plaisir de ta journĂ©e est le moment oĂč tu rentres du travail et oĂč tu t’enfiles un paquet de gĂąteaux devant la tĂ©lĂ©, pour avoir plus de bonheur, la solution ne va pas ĂȘtre de manger plus de gĂąteaux ! Elle va ĂȘtre de changer le reste de ta journĂ©e, ou en tout cas d’apporter d’autres joies Ă  ta journĂ©e.

Si ma seule source de joie vient de mon copain, s’il n’y a que sa prĂ©sence qui m’apporte de la joie et qu’il me quitte, je n’aurai plus rien, je serai au fond du trou ! Alors que si je rĂ©partis ma joie dans mon travail, mes loisirs, mes amis, ma famille, du bĂ©nĂ©volat, une activitĂ© sportive qui me plaĂźt… Je ne serai jamais en manque de joie !

Alors rĂ©flĂ©chis peut-ĂȘtre Ă  ça, afin de savoir quel pourcentage de joie t’apporte la nourriture. S’il est trop Ă©levĂ©, il te dessert dans ta perte de poids. Alors il va falloir Ă©quilibrer en ayant d’autres activitĂ©s qui te procurent de la joie.

Le plaisir n’est pas incompatible avec une perte de poids mais c’est une notion complexe qu’il faut savoir apprĂ©hender et inclure de maniĂšre optimale dans son alimentation pour en retirer tous les bienfaits !

Obtiens ta fiche pratique gratuite

Pour en apprendre plus sur la relation nourriture/plaisir

Invalid email address
Tu ne recevras aucun spam. Tu peux te désabonner à tout moment.

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :