Ecouter son corps : niveau débutant

Retrouver la sensation de faim

Gourmandise, envie de manger ou réel appétit ? La sensation de faim est difficile à identifier pour de nombreuses personnes. Je vous le donne en mille, les personnes ayant le plus de mal à ressentir la faim sont… les personnes ayant suivi un(des) régime(s) ! Comment pouvez-vous faire pour retrouver votre sensation de faim et savoir quand votre corps a besoin de nourriture ? C’est parti !

Vous pouvez considérer votre corps comme un véhicule complexe et très avancé. Déjà, ça fait plaisir non ? Vous êtes une machine ultradéveloppée, plutôt cool ?

Comme tout véhicule, votre corps a besoin de carburant pour être utilisé. Tant qu’à faire, du bon carburant s’il-vous-plaît ! Et comme il est intelligent, il vous indique à quel moment il est en manque de (délicieux) carburant.

Malheureusement, le signal à décrypter est souvent plus subtil qu’un voyant orange s’affichant sur votre tableau de bord. Et oui, comme nous le disions, le corps est une machine complexe qui part du principe que vous le comprendrez.

Pour être honnête, il n’a pas tort ! Toute espèce vivante évolue et perdure à travers les âges grâce à ses instincts. Le monde autour s’adapte, alors le corps fait de même. Notre comportement suit alors instinctivement les signaux du corps afin de survivre dans les meilleures conditions.

Et quel est l’un des facteurs clés pour survivre ? Fuir ses prédateurs ! Et le meilleur moyen de fuir ses prédateurs ? Ne pas avoir de surcharge pondérale, pour courir vite et déguerpir en cas de danger ! Le corps n’a pas envie de s’encombrer de kilos inutiles qui ne vont faire que l’handicaper et freiner sa survie. Il décide donc de ne vous envoyer des signaux de faim qu’au moment où il est réellement en manque de carburant. Comme ça, il utilise tranquillement ce nouveau carburant sans faire de réserves puisqu’il en a besoin.

Mais alors, si le corps est une machine si développée et qui n’a pas envie de s’encombrer, pourquoi il n’élimine pas tous les aliments ingérés pour nous permettre d’avoir ad vitam aeternam une silhouette svelte et prête à taper un sprint à tout moment ?

*roulement de tambours*

Parce que vous n’écoutez pas votre SENSATION DE FAIM. Ou encore parce que vous ne parvenez pas à reconnaître la faim parmi tous les signaux différents que vous envoie votre corps.

Et aussi parce que vous n’écoutez pas votre sensation de satiété mais ça on en reparlera.

Le corps est FAIT pour brûler tous ces aliments mais uniquement si on l’écoute et si on ne lui en donne pas en trop grandes quantités.

Comme vous ne parvenez pas bien à comprendre ce que demande votre corps, vous avez tendance à tout prendre pour de la faim : la gourmandise, l’envie de sucre, une émotion triste, joyeuse, un accès de colère, etc. Et vous mangez à chaque fois. Votre corps ne vous ayant pas demandé ce carburant, il ne l’utilise pas et en garde pour les prochaines fois. Cette réaction vient des nombreuses périodes de famine qui pouvaient survenir à d’autres époques, dans notre passé d’hominidé. Notre corps s’est donc adapté (merci à lui!) pour garder des réserves au cas où la famine frappe à nouveau.

L’objectif premier sera donc de renouer avec son corps et d’apprendre à reconnaître la sensation de faim.

La faim peut se présenter de différentes manières :

  • Grognements de l’estomac
  • Début de mal de tête
  • Sensation de creux dans l’estomac
  • Légères nausées

Si vous ne ressentez jamais cela dans la journée, cela signifie que vous n’attendez jamais que votre corps ait faim pour manger. Comment retrouver ces sensations alors ?

C’est simple : arrêtez de manger.

…Voilà, merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu !

Alors on précise quand même : Arrêtez de manger… jusqu’à ressentir un symptôme de faim. *Ahhh*

Même si cela implique de sauter 1 ou 2 repas, voire de ne pas manger de la journée (!).

QUOIII ? Mais on va mettre notre corps en mode famine ! Du coup dès qu’on va manger à nouveau il va stocker et ce sera pire !

Alors déjà, ça fait plaisir de voir que vous avez suivi ! ?

Et, ensuite, cela ne fonctionne pas de cette façon. Votre corps se met en mode famine et stockera au prochain repas si vous ne le nourrissez pas quand il a faim. Si vous ne lui donnez pas de carburant mais qu’il ne vous fait pas signe pour en avoir, cela signifie qu’il est simplement en mode « consommation classique ». Vous ne risquez donc rien à sauter des repas.

Quand vous ressentirez un symptôme de faim, n’hésitez pas à le noter, que ce soit dans votre tête, sur votre téléphone ou ailleurs (main, feuille de papier, serviettes de restaurant, front du voisin…). Cela vous permettra de reconnaître la faim plus rapidement la fois d’après et d’appréhender vos symptômes personnels, car nous sommes tous différents.

Pour prendre mon propre exemple, mes sensations sont principalement les grognements de l’estomac et le début de mal de tête.

Si vous en remarquez certains que je n’ai pas cité précédemment, je vous invite à les indiquer en commentaires. Nous nous découvrirons peut-être ainsi des points communs inattendus ! ?

Vous avez un doute sur la sensation ressentie ? Est-ce vraiment de la faim ? Il existe une petite technique supplémentaire que je vous livre ici : Avez-vous envie d’une pomme ? Si l’on vous donnait une pomme, est-ce que vous la mangeriez avec plaisir ? Si la réponse est oui, c’est bon signe. Même si ça n’est pas une science exacte : vous avez sûrement faim. Par contre, si la réponse est non, si vous ne voulez pas manger une pomme mais plutôt une belle barre chocolatée, alors vous pouvez être sûr que ce n’est pas de la faim. (Sauf si vous êtes allergique aux pommes ou qu’elles vous dégoûtent au plus haut point, mais dans ce cas vous pouvez remplacer cette image par une carotte, des concombres ou encore une tomate).

Même si vous n’avez pas mangé depuis 24h (parce que vous n’aviez pas faim, on le rappelle !), votre corps ne va pas stocker la nourriture que vous lui donnerez puisqu’il en aura besoin ! Il vous envoie le signal de faim parce qu’il a besoin de carburant à dépenser, il n’a donc aucun intérêt à le conserver. Je veux vraiment que vous n’ayez aucun doute là-dessus. ?

Le meilleur moyen d’écouter son corps et de ressentir au maximum la faim, pour savoir l’apprivoiser, est de manger en petites quantités. Ainsi, votre corps utilisera rapidement le carburant et vous en demandera à nouveau. L’analyse de vos sensations sera ainsi plus aisée les premiers jours !

Une fois que vous aurez identifié la sensation de faim, il vous sera plus facile de donner du carburant à votre corps au moment où il en a vraiment besoin et d’éviter ainsi de stocker. Vous éliminerez ainsi petit à petit les kilos superflus !

On récapitule :
  • Ne pas manger
  • Ecouter ses sensations
  • Les noter
  • A-t-on envie d’une pomme ?
  • Manger en petites quantités pour ressentir la faim de manière différente à chaque fois

Bien sûr, il faut pour cela réussir à ne vous alimenter QUE quand vous avez réellement faim. Le plus difficile pour vous est de savoir vous contrôler face à la nourriture et de réussir à ne pas manger quand vous n’avez pas faim ? Nous en reparlerons très bientôt ! ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :