Site Overlay

Le jeûne intermittent pour perdre du poids

Introduction

Beaucoup de vidéos et d’articles parlent du jeûne intermittent, c’est un peu LA tendance depuis quelque temps. Je vais donc ajouter ma petite graine à ce labyrinthe d’informations. Je vais essayer de vulgariser le sujet, d’apporter vraiment les éléments qui sont pour moi essentiels.

Nous allons donc voir ensemble ce qu’est le jeûne intermittent, les avantages et les inconvénients et enfin à qui est-ce que je le recommande et à qui je ne le recommande pas. Je réponds également à vos remarques et questions. C’est parti !

Le jeûne intermittent : Qu’est-ce que c’est ?

On ne mange pas pendant 16h, incluant la nuit de sommeil. Typiquement 20h-12h. On saute le petit-déjeuner ou le dîner en fonction de ce qui nous semble le plus facile. Souvent, il est plus simple de sauter le petit-déjeuner car c’est le repas le moins “social” de la journée.

Pendant les 16h, on peut (et il est recommandé) de boire de l’eau, du thé et du café sans ajout de sucre ou de lait. 

Le but du jeûne intermittent est de laisser au corps le temps d’aller puiser dans les réserves de graisse pour déstocker. Je vais essayer de faire simple. Le corps, soit il destocke soit il stocke et il ne peut pas faire les 2 à la fois. 


Quand on mange, le pancréas sécrète de l’insuline pour transporter le sucre des aliments dans les cellules, pour les nourrir.

Quand les cellules sont nourries, elles disent au pancréas d’arrêter d’envoyer de l’insuline car elles n’ont plus faim. C’est là que si l’on n’écoute pas notre corps et qu’on continue de manger, le glucose en trop sera stocké par le corps sous forme de graisse.

C’est uniquement quand l’insuline baisse que le corps peut aller puiser dans les graisses. S’il y a de l’insuline présente, le corps stocke et ne peut donc pas déstocker.

L’insuline est produite quand on mange. Or, si l’on mange tout au long de la journée (toutes les 2h par exemple) et surtout à des moments où l’on n’a pas faim, l’insuline sera présente en continu dans notre corps, qui ne pourra donc jamais destocker les graisses. 

Le jeûne intermittent, grâce à cette longue période sans manger, va permettre de baisser complètement l’insuline afin de permettre au corps d’aller puiser dans les graisses.

Il ne suffit pas de n’ingérer aucune calorie mais bien de ne pas activer la production d’insuline. Et, si l’insuline est activée par le sucre, elle l’est également pas les édulcorants. Un coca zéro ne contient aucune calorie mais contient des édulcorants. Ces derniers vont envoyer exactement le même message au cerveau que du vrai sucre. Le cerveau va donc envoyer des messages pour déclencher l’insuline dans le corps, car il s’attend à recevoir du sucre. Le corps va donc basculer sa fonction destockage sur sa fonction stockage et tout le principe du jeûne intermittent et des efforts qu’on a fournis s’écroule.

Donc pas de boissons lights, d’édulcorants dans le café ou le thé, etc. 

Les avantages

Les avantages pour la perte de poids

  • Permet de recalibrer ses hormones, de laisser le temps au corps de se réguler. 
  • Permet de baisser complètement l’insuline et donc de permettre au corps de déstocker.
  • Permet de retrouver ses sensations de faim et de satiété : C’est la principale raison pour laquelle j’utilise le jeûne intermittent avec mes clients, notamment au début de l’accompagnement. Quand on ne ressent plus ses sensations alimentaires, recalibrer les hormones va permettre de les remettre en place. En plus, passer un long moment sans manger va laisser le temps au corps d’avoir à nouveau besoin d’énergie. Alors que si on mange sans arrêt, le corps n’a pas le temps d’avoir faim. La faim peut donc revenir très rapidement durant les premiers jours durant la période de 16h sans s’alimenter. On va donc finir par manger uniquement à notre faim et donc, si on est en surpoids, à manger moins.

Les avantages en dehors de la perte de poids

Cela sort de mes compétences. Je souhaitais juste te faire savoir que certains prêtent au jeûne intermittent d’innombrables vertus.

  • De mon côté, j’ai repéré que je suis effectivement plus concentrée quand je ne mange pas le matin. Je suis hyper efficace dans mon travail, je bosse 4h non-stop sans relever la tête, pas de coup de barre ni d’appel à la nourriture. 
  • Autre avantage : Gain de temps. Bah oui, un repas en moins à préparer et à manger, ça fait gagner du temps.

 

  • Allégation santé que j’aime à retenir (encore une fois, ça sort de mes compétences) : “Quand le corps ne digère pas, il se guérit”. Les animaux malades dans la nature : S’isolent, s’allongent et ne mangent plus. C’est peut-être une réaction que tu as remarqué chez toi quand tu étais malade également. On nous dit de manger pour prendre des forces mais finalement le corps met son énergie dans la digestion et ne l’utilise pas pour se soigner.
  • Certains disent aussi que, comme le corps n’a plus d’énergie, il va aller en puiser dans le corps en s’attaquant d’abord aux cellules défaillantes et donc on aurait davantage de cellules viables…

Pour ces 2 dernières, je ne souhaite pas m’avancer. Je t’en parle afin que tu puisses pousser plus loin les recherches si cet aspect du jeûne intermittent est susceptible de t’intéresser.

Les inconvénients

  • La difficulté à l’insérer dans la vie sociale. Si tes collègues prévoient un petit-déjeuner à 10h30, tu vas devoir attendre malgré tout jusqu’à la fin de ton jeûne. Je pense que c’est un inconvénient au-dessus duquel on peut facilement passer. Une fois que ton entourage est au courant ou simplement que tu en as fait une habitude, ce n’est pas compliqué de vivre ainsi. Je te garantis que tu ne perdras pas d’un coup tous les bons moments avec tes amis 😉 
  • Au début, on peut avoir vraiment très faim pendant les 16h. Si tu avais l’habitude de prendre un petit-déjeuner (souvent sucré), ton corps va attendre de la nourriture à ce moment-là. Or, si tu ne lui en donnes pas, tu risques de ressentir la faim de manière forte et désagréable. Cela dure juste le temps que les hormones s’équilibrent et que le corps comprenne le nouveau mode de vie mis en place.

A qui je le recommande ?

Justement aux personnes qui ont du mal à repérer leurs sensations de faim et de satiété. Grâce à la bonne régulation des hormones, les sensations alimentaires vont revenir. On pourra ensuite les suivre et perdre du poids durablement.

Egalement aux personnes qui n’ont pas faim le matin mais se forcent à manger. Sauter le petit-déjeuner permettra d’en apprendre davantage sur les réels besoins du corps.

A ceux qui souhaitent perdre du poids de manière saine et durable et retrouver une relation saine à la nourriture.

A qui je ne le recommande pas ?

  • Si tu as souffert de TCA, notamment d’anorexie, il y a un risque que tu retombes dedans. Si, en faisant le jeûne intermittent tu te dis “chouette je ne vais pas manger, c’est bien de ne pas manger, ça réduit mes calories, je vais perdre du poids parce que je n’apporte rien à mon corps” ça peut être un mauvais signe alors prudence. Dans ce cas très précis, je déconseille la pratique du jeûne intermittent.
  • Si tu repères déjà très bien tes sensations de faim et de satiété, tu n’auras peut-être pas besoin de mettre en place un jeûne intermittent. Tu peux essayer si les avantages énoncés dans cet article t’ont donné envie et que tu souhaites en tester les bienfaits. 


Rejoins-nous sur Facebook !

Vos questions et remarques

Est-ce que je peux le faire tous les jours ? 

Oui, aucun problème

Est-ce que je peux le faire plus de 16h ? 

Oui, certains font même du jeûne intermittent 23-1, donc avec un seul repas par jour. Cela ne signifie pas pour autant qu’augmenter la période de jeûne le rend plus efficace. L’efficacité reste la même à partir de 16h de jeûne.

Le jeûne intermittent fait juste perdre du poids parce qu’on réduit les calories. 

Pas nécessairement car il n’y a aucune obligation de réduire les calories sur le reste de la journée. Tu peux garder le même nombre de calories à la journée en les répartissant par exemple sur 8h plutôt que sur une journée complète. Les bénéfices vus précédemment vont quand même s’appliquer. Grâce au jeûne intermittent, tu vas apprendre à ressentir la faim et la satiété, donc effectivement sur le long terme tu mangeras moins car tu réaliseras que ton corps te fait comprendre que tu as besoin de moins. Mais tu ne le fais pas juste pour perdre du poids, mais bien parce que ton corps te le demande. 

Quand arrive l’heure de manger le midi j’ai tendance à manger d’énormes quantités car j’ai beaucoup trop faim.

C’est ce que j’avais tendance à faire aussi et j’ai finalement trouvé la solution. Si je fais le jeûne de 20h à midi, je ne mange pas directement mon repas à midi. Je vais d’abord manger juste une tomate ou 2-3 dattes ou un autre fruit. Je vais ensuite attendre 15-20min avant de commencer mon vrai repas. Le but est que le corps comprenne qu’on va recommencer à l’alimenter, qu’il n’a pas à paniquer et à tout engouffrer et qu’il relance le mécanisme tranquillement. En attendant 20min, le corps a bien intégré l’information et ne va pas nous faire manger en excès au moment du déjeuner.

Alors, tu vas essayer le jeûne intermittent ?

4 thoughts on “Le jeûne intermittent pour perdre du poids

  1. Have you ever considered creating an ebook or guest
    authoring on other sites? I have a blog based on the same
    subjects you discuss and would really like to have you share some stories/information. I know my visitors would value your work.
    If you are even remotely interested, feel free to send me an e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *