Mon histoire

Bonjour et Bienvenue !

Je m’appelle Marina, j’ai 24 ans et, pendant environ 13 ans, j’ai été obsédée par la nourriture, par mon poids, par l’aspect de mon corps.

Même avant d’être réellement en surpoids d’un point de vue médical, je me suis toujours sentie plus grosse que les autres. TROP grosse.

Cela vient de plusieurs choses.

Jusqu’à l’adolescence, j’ai toujours été plus grande et plus « carrée » que tous les enfants autour de moi. Et, vous le savez peut-être, les enfants n’aiment pas vraiment ceux qui sont différents. J’ai donc subi ce qu’on appelle le harcèlement scolaire.

A cela s’ajoute le fait que mon père a été obèse une bonne partie de sa vie. Il a ainsi eu peur toute sa vie que je grossisse et que je devienne comme lui. Ma mère essayait de faire attention à ce que je mangeais aussi, sans pour autant me restreindre mais les remarques étaient souvent présentes.

Le pire de tout cela est qu’en regardant mes photos de classe, je réalise un fait choquant : JE N’AI JAMAIS ETE GROSSE !

Je suis passée par plusieurs phases : hyperphagie avec abus de sport pour éliminer les calories au plus vite, comptage de calories grâce à des applications (clairement ma plus longue et récurrente phase), je pouvais me peser plusieurs fois par jour, etc.

Après avoir atteint mon poids le plus haut (75 kg), je décide d’aller voir un spécialiste (enfin!) : UN DIÉTÉTICIEN !

J’ai eu une chance infinie de tomber sur cet homme (Jean-Philippe CARRASCO, pour ceux qui habitent en région toulousaine) qui a axé immédiatement nos rencontres, non pas sur ce que je mangeais, mais sur l’aspect psychologique de mon surpoids.

Cela a entraîné deux choses :

  • J’ai pleuré pendant les 3/4 de notre première séance
  • J’ai compris l’impact du développement personnel dans le rapport à la nourriture *alléluia*

J’ai par la suite acheté des livres, non pas sur de prétendus régimes ou sur des aides à la minceur, mais des livres pour se sentir mieux, pour réussir ce que l’on entreprend, pour se connaître et s’aimer.

J’ai arrêté de regarder des vidéos YouTube de nanas qui avaient perdu du poids ou encore de « fitgirls ». Je me suis désabonnée des pages de nanas ultra bien foutues qui me rendaient mal dans ma peau plutôt que de me motiver.

J’ai aussi réalisé que je devais m’éloigner de certaines personnes qui étaient toxiques pour moi.

En un mot comme en mille explications, j’ai décidé de faire les choses pour moi, de FAIRE DE MOI UNE PRIORITÉ.

C’est ce que je souhaite vous aider à réaliser à travers mon accompagnement ainsi que par mes différents contenus (articles, vidéos, publications…). Je veux que vous puissiez vous épanouir, que vous compreniez que les régimes ne servent à rien si votre tête n’est pas dans de bonnes dispositions, que ce qui compte dans votre vie c’est VOUS-MÊME.

J’espère que vous trouverez au fil de nos rencontres des clés pour vous aider à déverrouiller vos serrures, à ouvrir des portes au fond de vous et enfin vous libérer de l’emprise de la nourriture.

Votre corps est le seul partenaire qui vous suivra jusqu’à la fin, prenez-en soin !

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close